Souk de Maadi – Le Caire des contrastes

A la sortie du Métro, station El Maadi côté rue 6, on peut, ou tourner à gauche vers des rues bordées de restaurants plutôt chics et de villas comme celle-ci :

Maadi Le Caire

Ou tourner à droite vers le souk, et rencontrer :

des paysans, en gallabeyas, accompagnés de leur âne :

Maadi Le Caire

des biquettes dans un tas de bois :

Maadi Le Caire

Maadi Caire

un beau coq faisant la sieste et des poules :

Maadi Le Caire

des gros frelons (c’est comme ça qu’on se met à ressembler soi-même à un gros grain de raisin joufflu) :

Maadi Le Caire

Et aussi des petits jeunes qui n’ont pas froid aux yeux (cf « 2 secondes avant l’impact »)

C’est là que nous achetons nos fruits et légumes ces temps derniers. A part une mésaventure avec d’énormes chenilles dans un chou-fleur découvertes après cuisson (Anto les aurait certainement mangées puisque ce sont des protéines), des oranges vertes super acides (on aurait pu s’en douter, mais il fallait bien essayer), les légumes sont bien frais et très bons.

Maadi Le Caire

Maadi Le Caire

souk maadi

souk maadi

Si l’envie nous en prenait, nous pourrions acheter aussi des pigeons, du pain, du jus de fruit, des épices, des fleurs, des oeufs (qui ne faisaient pas du tout envie ceux-là…), et toutes sortes d’articles de quincaillerie :

Maadi Le Caire