Fayoum

Un week-end au Fayoum est un bol d’oxygène quand on habite au Caire, et une expédition à ne pas manquer si l’on est en visite pour quelques jours : on sort de la ville, on découvre la campagne et la beauté du désert.

Oasis au Sud du Caire (environ 150 km, soit 2h30 de route), le Fayoum est la plus ancienne région agricole d’Egypte. L’endroit est célèbre pour ses « portraits du Fayoum », de style romain (1er-4ème siècle après JC), découverts sur des masques funéraires et des sarcophages; et pour ses « poteries du Fayoum ».

Où dormir au Fayoum ?

Le mieux est de dormir dans une écolodge. Il en existe plusieurs le long du lac, dans le village de Tunis. Ce sont des hébergements simples, paisibles, très bon marché, et agréables pour qui veut passer un moment « campagne ».

Fayoum

Les gérants des écolodges sont de bon conseil pour organiser les activités du week-end. Ne pas hésiter à les solliciter. Nous avons été chaque fois à l’écolodge Zad el Mosafer, et avons toujours été satisfaits. 

Fayoum

Ecolodge Zad el Mosafer au Fayoum

Fayoum

Fayoum

Fayoum

Que faire au Fayoum ?

Ballade dans le Wadi Al-Hitan ou Désert des Baleines

Le wadi est dit « Désert des baleines » ou « Vallée des baleines », car on y trouve quelques squelettes de cétacés, vestige de l’océan de Thetys qui couvrait le sud de l’actuelle Méditerranée il y a 40 millions d’années.

Fayoum

Squelette de baleine

C’est une ballade de deux heures qui attend le marcheur, dans un paysage magnifique et paisible.

Fayoum

On peut se restaurer de quelques mezze et pains égyptiens à l’entrée du Wadi, voire même y dormir (campement sous de grands toiles de tentes – prévoir de réserver à l’avance).

Fayoum

Désert des baleines

Les « plus grandes chutes » d’Egypte

Sur la route du désert des Baleines, lieu très prisé des Egyptiens, qui voudront très certainement se faire prendre en photos avec des étrangers, surtout si vous avez la peau claire, les yeux bleus et/ou les cheveux blonds.
On peut traverser à pied les chutes si l’on ne craint ni la vase, ni de glisser sur les algues et la mousse qui couvrent les pierres.
Il ne faut pas s’attendre aux chutes du Niagara….

Fayoum

Les plus grandes chutes d’Egypte

 

Coucher de soleil sur la dune

Non loin des cascades (revenir en arrière sur la piste puis bifurquer à gauche jusqu’à revenir sur les berges du lac), se trouve une écolodge abandonnée, dont on peut emprunter les chaises pour boire le thé (si l’on est équipé), tout en admirant le coucher du soleil sur le lac. Pour notre part, nous l’avons regardé depuis la crête d’une dune de sable fin bordant l’écolodge. La quiétude du lieu n’était troublée que par deux mobylettes (que faisaient-elles là, mystère). Nous avons déguerpi quand un groupe de jeunes gens échevelés s’est mis à courir dans notre direction (rien d’agressif, mais pas mal de décibels, et nous en avons plus que notre dose au Caire).

Fayoum

Sur la dune

Soirée baladi et bain de minuit dans la piscine

L’écolodge propose de grandes « terrasses » couvertes, sur lesquelles on s’installe sur des coussins et des tapis. Il est proposé à boire (thé, bières, jus de citron…), à manger (mezze, et plats de viande ou de poisson). La soirée se déroule un peu hors du temps, au point qu’en se couchant à minuit à peine passée, on a plutôt l’impression qu’il est 4h du matin !

Ballade à cheval le long du lac et dans le village

Nous avons loué les services des « Chevaux du lac », centre équestre situé sur le chemin de l’écolodge Zad el Mosafer. Le gérant parle anglais, est également francophile et soigne très bien ses chevaux. Il s’adapte aux niveaux des cavaliers, à la durée de ballade souhaitée, et reste discret mais présent. Sur le chemin, on rencontre des oiseaux, parfois un âne ou une vache en vadrouille, des barques sur le lac, et … des mobylettes, qui saluent la compagnie d’amicaux et sonores coups de klaxons !

Fayoum

Ballade à cheval

Fayoum

le lac

Atelier poterie

L’écolodge peut vous organiser une activité poterie. Vous pouvez également aller vous promener dans le village de Tunis, juste au-dessus de l’écolodge Zad el Mosafer (dépaysement garanti si l’on vient de France…), vous y rencontrerez de très nombreuses boutiques de potiers. Idéal pour rapporter souvenirs et cadeaux.

Fayoum

Dans le village de Tunis

Fayoum

Un pigeonnier

La dernière fois que nous été dans le Fayoum, nous avons pris le chemin des écoliers pour rentrer (à vrai dire, sans le faire exprès), et avons traversé la campagne profonde. Nous étions vraiment impressionnés de voir à quel point l’agriculture était encore manuelle et les villages extrêmement pauvres, et presque « moyennâgeux ».

On ne se rend pas toujours compte du degré de pauvreté d’une majeure partie de la population égyptienne, et surtout du dénuement des campagnes, quand on habite au Caire.

Fayoum

campagne

Fayoum

Ce qui nous a marqués également, c’était de voir les murs couverts d’affiches électorales pour Morsi, et d’apercevoir un ou deux hommes armés dans les rues des villages – rues complètement encombrées d’ailleurs, exactement comme au Caire.

Plus de photos du Fayoum : ICI !