Notre croisière transatlantique « grand voyage » sur MSC

Certaines croisières sont appelées croisières « de placement », car elles permettent aux bateaux de changer d’hémisphère en fonction de la saison. A l’automne, les bateaux partent ainsi aux Antilles, aux Caraïbes, ou encore en Amérique du Sud, puis ils reviennent en Europe au printemps.

Nous avons ainsi effectué une croisière de 19 jours à bord du MSC Poesia, en partance de Marseille, jusqu’au Brésil. Nous avons visité Barcelone, Cadix, Lisbonne, Madère, puis, au Brésil, Recife, Maceio, Salvador de Bahia, Buzios, Rio de Janeiro. Nous sommes arrivés à Santos, pour reprendre l’avion à Sao Paulo.

Nous avons eu plusieurs jours en mer, 8 en tout, dont 5 d’affilé pour traverser l’Atlantique.

Nous avons essuyé une tempête, avec des vents à 115km/h² et des vagues immenses, ce qui a occasionné une nuit assez agitée et bruyante, il faut bien le dire, d’autant que nous étions tout en haut et à l’avant du bateau. Mais pour le reste, la navigation était très agréable.

croisière

Nous avons adoré ce voyage ! Nous n’avons jamais trouvé le temps long ! Le bateau était bien pensé et suffisamment grand pour trouver toujours un endroit calme et sympa où passer un moment : café, salon, avant du bateau, solarium, passerelle pour se promener en regardant la mer… Pour ceux qui le souhaitent, il y avait de nombreuses animations, et nous avions accès au spa (expérience intéressante de se trouver dans un hamam qui tangue !). Nous avons vu de nombreux poissons volants, des dauphins, des baleines, des oiseaux… On rencontre facilement d’autres passagers avec qui papoter, et le personnel était très sympa. Au bout de trois semaines, nous étions tristes de les quitter !

Et puis, atteindre la terre, après cette traversée, était magique. On commence par voir des oiseaux, puis nous avons croisé un petit archipel, et le lendemain matin, nous arrivions au Brésil : un moment émouvant.

Nous avions un balcon, ce qui nous permettait de profiter de la mer à tout moment, y compris depuis notre cabine quand le temps était encore un peu frisquet. Et comme nous avions pris une cabine côté terre, nous avions l’impression, quand nous étions à quai, d’avoir à chaque escale un appartement dans une ville nouvelle ! Ici, à Lisbonne par exemple :

croisière Lisbonne

Nous avons été très satisfait de MSC. Ayant effectué une croisière sur Costa l’année précédente (dans les fjords norvégiens), nous avons personnellement préféré MSC. Pour certains passagers, c’était l’inverse. Tout dépend bien sûr du type de bateau, de la destination, du type de cabine choisi, et des goûts des personnes. Nous ferons un petit comparatif dans un prochain article.

Le seul bémol concernait les équipements pour les bébés, car quasiment rien n’est prévu pour eux. Mais cela ne nous a pas tellement posé de problème. Et notre bébé a beaucoup apprécié la croisière lui aussi, semble-t-il. Il a même fait ses premiers « pas » en quatre pattes sur le bateau en navigation, malgré le roulis !